Voici quelques jeux que j’affectionne particulièrement (cliquez sur les titres respectifs pour afficher la règle du jeu) :


KingJeu des Rois & Roi des Jeux :

  • Le jeu d’échecs
    Plus qu’un jeu, le jeu d’échecs est un fil rouge pour aller vers l’autre. Hybridation entre l’art, le sport et la science, il échappe à la tyrannie du hasard. Mais il s’agit d’un jeu combinatoire abstrait qui peut rebuter le béotien. C’est pourquoi, je me suis initié à des ersatz de divertissement :


Coeur pixel art  Jeux préférés du moment :

    • Complots (2-8)
      De l’identité cachée en veux-tu en voilà. La traduction française de Coups.
  • Shadow Hunters (4-8)
    SH est un jeu qu’il ne faut surtout pas prendre au sérieux. L’objectif est de déglinguer/tarabuster l’autre en jetant des dés. Jeu de fin de soirée par excellence, cette perle ludique est dotée d’un aspect identité cachée qui lui confère un côté mystérieux, ténébreux, irrésistible !
  • King of Tokyo (2-6)
    Le créateur de Magic l’Assemblée nous sort, 18 ans plus tard KoT. De la baston, des dés certes, mais du hasard raisonné. KoT, c’est l’équilibre délicat entre le hasard, la stratégie et l’animosité démoniaque.
  • Munchkin (3-6)
    Munchkin est un jeu de cartes parodique des jeux de rôle à la Donjons & Dragons. Le terme « munchkin » est la traduction de « Gros-bill ». Le GrosBill est une espèce de gros bourrin n’ayant qu’un objectif, déglinguer l’autre et se gonfler d’expérience.
  • CodeNames (Party Game)
    LE jeu d’associations d’idées qui va griller vos connexions synaptiques. Faites deviner une liste de mots en n’en donnant qu’un seul ! Un party Game (jouable en équipes à autant de joueurs que vous voulez) redoutable de simplicité et d’efficacité.
  • Time Bombs (4-8)
    Un vieux jeu d’identité cachée remis au goût du jour par la licence Sherlock.
  • Dixit (3-6)
    Un jeu empreint de poésie. Premier jeu de l’année en Allemagne alors que l’auteur est Français.
  • Mito (3-5)
    Un jeu de défausse intégrant la triche à son gameplay. Le concept me laissait sceptique, la règle et les illustrations me semblaient septiques. Mais dans la pratique, ce jeu s’avère être non seulement une perle, mais mon meilleur jeu du moment ! Il va y avoir du cheat, des coups de stress, les cartes vont voler, essuyer la poussière et parfois se perdre. Tellement plus génial que le « Ouhh No !« .
  • L’ Auberge Sanglante (1-4)
    Un jeu macabre, incarnez de vils aubergistes, assassinez et détroussez vos clients (seulement après les avoir enterrés).
    • Onitama (2)
      Une variante échiquéenne en plus simple. Le déplacement des pièces est subordonné aux 5 cartes Déplacement distribuées en début de partie. D’une simplicité incroyable, les règles s’assimilent en 15 secondes. Pourtant, contrairement au jeu d’échecs traditionnel, il est très difficile de calculer sur plus de deux coups. En effet, à chaque déplacement, les cartes Déplacement sont échangées. L’arborescence des coups candidats croît, le joueur s’enfonce dans un abîme béant de 5×5 cases.
  • King & Assassins (2)
    Jeu de plateau pour deux joueurs inspiré d’Assassin’s Creed. K&A me rappelle ce jeu que je jouais dans mon berceau : Tenchu Stealth Assassins.

J’aimerais tester :

– Agent Trouble
– Battle Star Galactica
– Le Trône de Fer
– Les Chevaliers de la Table Ronde


LoupeJeux recherchés :

– King & Assassins
– Shadow Hunters
– Munchkin
– Mito
– 10′ to Kill


Okkazeo J’échange :