Tablut (Gwezboell)

Tablut ou Gwezboell
Tablut en granit reconstitué (très lourd) vendu sur Philibert.

Sauter l’intro et passer directement à la règle du jeu du Tablut.


SOMMAIRE des règles

II.1. Description, Position de départ & déplacements
II.1.a. Description du plateau
II.1.b. Position de départ
II.1.c. Marche des pièces

II.2. Captures
II.2.a. Capture d’un Pion
II.2.a. Capture du Roi

II.3. Victoire du Défenseur

II.4. Le Pat au Tablut


I. Introduction

Le Tablut est un jeu d’échecs Breton appelé également échecs celtiques. Il appartient à la famille des jeux de tafl… à tes souhaits !

I.1. Jeu de tafl

Le Tablut (ou Gwezboell) est un jeu de tafl (« table » en vieux norrois).
Les jeux de tafl sont caractérisés par un gameplay asymétrique (Un joueur possède deux fois plus de pièces que son adversaire). Aussi, la capture est toujours axée autour de l’encerclement de pièces. Pour terminer dans les récurrences, une figure particulière est toujours présente : le Roi.

Jeu de Tafl (Hnefatafl)
Un Roi entouré de ses gardes. Jeu de Tafl (Hnefatafl).

Le Tablut est très certainement le jeu de tafl le plus connu et le mieux décrit. Découvert par le naturaliste suédois du XVIIIe siècle; Carl von Linné (Linnæus), ce jeu met en scène deux couleurs : Les Blancs qui jouent le rôle des Défenseurs appelés « Suédois ». Et les Noirs qui jouent le rôle des Assaillants appelés « Moscovites ». Mais libre à vous d’adapter le Tablut au thème qui vous inspire le plus (Exemple : Seigneur des anneaux [Roi : Frodon], Chevaliers de la Table ronde [Roi : Arthur], etc.)

I.2. Des règles variées et laconiques

Attention, comme tous ces jeux de tafl, les règles sont laconiques, variées, fondées sur des récits mythologiques, religieux ou historiques et sujettes à interprétations.

Ainsi, sur le web, aucun site ne propose deux règles de Tablut identitiques. C’est donc en tant que joueur d’échecs chevronné que j’ai cherché la règle la mieux équilibrée et possédant la plus grande profondeur stratégique et tactique.

An Drouizig (association bretonne)

J’ai écumé les sites bretons en visitant entre autre, le site de l’association bretonne : An DROUIZIG. Ce dernier propose un logiciel intéressant, mais la règle du Tablut n’est pas satisfaisante. D’autres chaînes Youtube et sites présentent des règles aux variantes multiples, mais inconsistantes.

BGA : Board Game Arena

Enfin, c’est en lisant la règle du Hnefatafl sur Wikipedia et surtout en me rendant sur le site de jeux de société en ligne Board Game Arena (la référence) que je suis tombé sur LA version du Tablut à jouer. Malheureusement, une lacune persiste, que se passe-t-il lors d’un pat (stalemate) ? En d’autres termes, qui gagne lorsqu’aucun coup possible n’est jouable ? Aux échecs, il y aurait partie nulle. Je tâcherai de répondre à cette question dans la suite de l’article.

Voici donc la règle du jeu optimisée du Tablut, inspirée de Hnefatafl et jouée online et à très haut niveau sur BGA :

II. Règle du jeu du Tablut optimisée

Nombre de joueurs : 2
Type de jeu : Combinatoire abstrait asymétrique
Matériel :
Damier : 9×9 cases.
Pièces : 8 pièces blanches + leur Roi (Les Défenseurs suédois). 16 pièces noires (Les Attaquants moscovites)
Date : Découvert en 1732 par Linnæus.

  • But du jeu :
    • Pour les Attaquants (Noir) : Capturer le Roi
    • Pour les Défenseurs (Blancs) : Fuir en escortant le Roi dans l’un des 4 coins (Forteresse) du plateau.

II.1. Description, Position de départ & déplacements

II.1.a. Description du plateau :

Tablut : Plateau de jeu
  • La case centrale est appelée “Konakis” et représente le trône. Seul le Roi peut l’occuper. Les autres pièces doivent sauter par dessus le trône (s’il n’est pas occupé par le roi) pour passer.
  • Les 4 coins du plateau sont des Forteresses. Seul le Roi peut occuper une Forteresse. Si le Roi atteint une Forteresse, il gagne la partie.

II.1.b. Position de départ

Tablut : Position de départ

Le Roi (pion sur lequel est dessiné une croix) est défendu par sa garde constituée de 8 pions blancs.


II.1.c. Marche des pièces

Tour aux échecs
  • Trait : Noir (Attaquant) joue en premier (toujours mieux que de tirer au sort dans les variantes proposées).
  • Orthogonal : Pions et Roi se déplacent orthogonalement (horizontal / vertical) du nombre de cases souhaité. Les déplacements se font donc comme la Tour aux échecs.
  • Obstacles : Toutes les cases empruntées pour le déplacement doivent être libres.
  • Forteresses et Konakis : Les Pions ne peuvent occuper les 4 Forteresses ni le trône central (Konakis). Seul le Roi peut occuper ces dernières. Les pions peuvent sauter (mais pas s’arrêter) par dessus le Konakis s’il n’est pas occupé.

II.2. Captures

Menottes

II.2.a. Capture d’un Pion

  • Tenaille : Un pion est retiré du jeu s’il est pris “en tenaille” dans un alignement orthogonal sur deux côtés opposés de la case qu’il occupe.
Capture d'un Pion au Tablut
Le Pion noir est pris en tenaille. Il est capturé.
  • Rafle : Il est possible de capturer plusieurs pions à la fois.
  • Roitelet : Un Roi NE peut battre un Pion ! Variante qui diffère du jeu Halatafl. Dans les variantes où le Roi peut tuer, ce dernier devient inexpugnable, ce n’est pas intéressant.
Simba : Tree Drawing
Au Tablut, le Roi est faible !
  • Les Forteresses tuent : Un Pion + Une Forteresse peuvent capturer un ennemi. Cette règle est primordiale car elle empêche les Attaquants de bloquer les cases de sortie du Roi en se posant sur les deux cases juxtaposées aux Forteresses (sinon on bloque le jeu).
Tenaille Forteresse
Le Pion noir est pris en tenaille par un Pion blanc et une Forteresse (coin). Il est capturé.

A noter que Blanc peut également se faire tuer en tenaille par une Forteresse (les Forteresses ne sont pas considérées comme des pions blancs bien qu’elles soient l’échappatoire du Roi blanc) Un peu comme un Konakis (le trône blanc) qui peut tuer le Roi. Cf. Konakis régicide.

  • Suicide : Un Pion qui se déplace lui-même entre deux adversaires n’est pas capturé.
Suicide
Le Pion blanc n’est pas capturé car il se met en tenaille tout seul.

II.2.a. Capture du Roi

  • Objectif Noir : La capture du Roi est l’objectif du joueur Noir (Assaillant).
  • Capturer le Roi : Il faut l’entourer orthogonalement sur ses 4 côtés (en croix).
Capture le Roi
Le Roi est encerclé, il a perdu.
  • Bord régicide: Si le Roi est au bord, 3 Pions suffisent pour le capturer.
Roi au bord
Le Roi est encercl et acculé au bord du plateau. Il a perdu.
  • Konakis régicide : Si le Roi est contre son trône, 3 Pions suffisent pour le capturer.
Roi Vs Konakis
Le Roi est coincé contre son Konakis (trône). Il a perdu.
  • Forteresses régicides : Pareil qu’avec les Pions. A noter : un Roi au bord + contre une forteresse peut se faire tuer par seulement deux Pions.
Roi Vs Forteresse
Le Roi est coincé contre une Forteresse. Il a perdu.
  • Défenseurs régicides : Capturer un Roi entouré de ses Défenseurs est possible si l’ensemble est encerclé par les pions Noirs et/ou Konakis et Forteresses (un peu comme au go). Par contre, cette configuration ne fonctionne pas sur BGA. J’en reparle à la fin de l’article.
Roi + Défenseurs encerclés
Le Roi est encerclé, il perd la partie.

II.3. Victoire du Défenseur

Victoire du Défenseur
Enfin ! Le Roi atteint la Forteresse et l’emporte.

Pour gagner, le Roi doit atteindre (occuper) l’une des 4 Forteresses situées aux coins.

II.4. Le Pat au Tablut

Il existe une lacune concernant un point de règle du Tablut. A savoir, le pat. Que se passe-t-il lorsque Blanc est au trait et qu’il n’a aucun coup possible ? Y a-t-il égalité comme aux échecs ou doit-on accorder la victoire à Blanc ou à Noir ?

J’ai d’abord cherché des éléments de réponse sur le logiciel Gwezboell.exe de l’association bretonne : An DROUIZIG. Ainsi, en jouant contre moi-même j’ai atteint la position de pat suivante :

Tablut : Pat (stalemate)
Trait aux Blancs, mais ces derniers n’ont aucun coup égal. Qui gagne ?

Il apparaît que la règle n’est pas prise en compte par le logiciel puisque le jeu continue à tourner.

Je me suis donc tourné vers le site BGA pour lancer une partie en ligne contre un joueur espagnol (Anggar : 131 parties • 81 victoires • 62% succès) qui a bien voulu atteindre la position de pat précédente. Et là, idem que pour le logiciel, le temps continue de tourner pour Blanc et rien ne se passe. J’ai évidemment concédé la victoire à Anggar. Il est intéressant de noter qu’avec ses 131 parties, Anggar n’avait expérimenté qu’une seule situation de pat, mais qu’il avait oublié le résultat de la partie (il pensait que Noir gagnait car position d’encerclement).

Ainsi, aucun élément de réponse concernant la question du pat ne m’a été donné, ni par les logiciels et sites de jeu online.

Techniquement, sur un logiciel ou un site online, le pat mène inconditionnellement à la défaite à cause de la pendule. En d’autres termes, vous perdez au temps.

Selon le joueur esthète, un pat devrait également laisser si ce n’est la partie nulle, un gain au joueur ayant le trait. En effet, atteindre le pat de la part du défenseur est une prouesse artistique qui mérite récompense. Mais ce ne sera pas le cas, voyons pourquoi.

D’une part, et Anggar l’a souligné lorsque j’ai discuté avec lui. Un Pat au tablut doit être considéré comme un encerclement et la victoire doit être accordée à l’Attaquant. Cela fait même penser à un maffée pour rester dans le domaine échiquéen.

D’autre part, ces questions, si elles méritent d’être soulevées ont déjà une réponse liée au point de règle “Défenseurs régicides II.2.a. Capture d’un Roi”.

Capturer un Roi entouré de ses Défenseurs est possible si l’ensemble est encerclé par les pions Noirs et/ou Konakis et Forteresses.


Défenseurs régicides II.2.a. Capture d’un Roi. www.regledujeu.fr/tablut-gwezboell

Pour conclure, le pat au Tablut (j’ai l’impression de ne pas parler français) n’existe pas. Il apparaît aussi nécessaire d’affiner les règles du Tablut en lui injectant celles du Hnefatafl plus précises et plus exigeantes. Le Tablut gagne ainsi en richesse tactique et stratégique, passant d’un mauvais jeu asymétrique (certaines variantes font gagner le Roi s’il atteint un bord, élargissent les Forteresses à 3 cases et/ou modifient les déplacements du Roi d’une à 4 cases) à une perle de combinaison ludique abstraite.


Tablut : Acheter